Nantes :
topo sur le chantier de la nouvelle gare

La pose de la première pierre en décembre 2017 a lancé officiellement le chantier de la nouvelle gare de Nantes. La construction d’un grand bâtiment en mezzanine au-dessus des voies et d’une vaste esplanade côté nord est prévue.

Une nécessité

Un budget de 123 millions d’euros est alloué à la transformation de la gare de Nantes en une nouvelle gare-mezzanine. Cette nouvelle construction s’étendant sur 160 m de long au-dessus des voies de circulation a été décidée en prévision d’une augmentation du nombre de voyageurs avec l’arrivée de la LGV en 2017. En effet, la ville prévoit d’accueillir près de 25 millions de voyageurs en 2030, soit environ le double de sa fréquentation annuelle actuelle. D’après la SNCF, ce réaménagement de la gare de Nantes est nécessaire pour éviter son encombrement aux heures de pointe. Les travaux sont financés par Nantes-Métropole et la région Pays de la Loire à hauteur de 39 millions d’euros chacun. Le reste du budget est partagé par les partenaires, à savoir l’Europe, l’État, le département de la Loire-Atlantique et la SNCF.

Une gare-mezzanine

Les plus gros travaux du chantier consistent à aménager une mezzanine de 160 m de long et de 25 m de large entre les deux bâtiments de l’ancienne gare afin d’accueillir les services à la personne et les commerces. La construction des poteaux en forme d’arbres destinés à la soutenir a déjà commencé en janvier 2018. Dotée de façades vitrées, cette promenade culminant à 13 m de hauteur offrira aux voyageurs une vue imprenable sur la ville, le jardin des plantes, les parvis et le canal Saint- Félix. La pose des poteaux et des poutres est prévue se terminer d’ici la fin de l’année, tandis que la pose de la toiture, des parois en verre et des équipements sera réalisée courant 2019. Il est à noter que la fin des travaux est prévue en 2020.

Une esplanade piétonne

La nouvelle gare de Nantes comprendra également une esplanade piétonne en lieu et place de l’ancien parvis Nord. Les travaux ont commencé en février 2018 avec le dessouchage d’une soixantaine d’arbres plantés sur l’ancienne voie menant à la gare. D’après Johanna Rolland, maire de la ville, ce réaménagement de l’ancien parvis Nord offrira une meilleure visibilité du Jardin des Plantes en ouvrant la nature sur le parvis. Il est à remarquer que la nouvelle esplanade piétonne comprendra une dépose-minute pour les voitures et sera traversée par la ligne 1 du tramway. En revanche, l’allée du Commandant Charcot reliant le château des ducs de Bretagne et le Jardin des Plantes sera entièrement piétonne.

Estimation de votre bien